L’UD de Paris

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

1.L’UNSA en bref

L’UNSA s’est fixée comme objectif de promouvoir un progrès social durable, de lutter contre toutes les formes d’exclusion, de participer activement à la construction d’une Europe sociale, de défendre l’emploi et le service public.

Ni adepte du refus systématique, ni soupçonnable de complaisance, l’UNSA est bien décidée à faire entendre sa voix. L’UNSA prône et pratique un syndicalisme réaliste, pragmatique, réformiste. L’UNSA privilégie le dialogue et la négociation pour faire aboutir les revendications de ses adhérents et pour faire progresser son projet syndical sans négliger le rapport de forces nécessaire à cet objectif. L’UNSA respecte l’identité de ses composantes, dans leur gestion interne, dans leur démarche syndicale, dans leur expression publique. L’UNSA est une force syndicale interprofessionnelle qui syndique les salariés du secteur privé et du public. Créée en février 1993 autour de 5 organisations qui partagent les mêmes valeurs républicaines de laïcité, de démocratie, de solidarité, de liberté, d’humanisme et de justice sociale, elle compte aujourd’hui près de 360 000 adhérents actifs et retraités.

 

2. Rôle

À quoi sert une Union Départementale ?

Le rôle premier d’une Union Départementale c’est : de mettre en œuvre un plan de développement interprofessionnel de l’organisation UNSA sur l’ensemble du territoire parisien la diffusion de tracts, de collages, et la présence maximum à longueur d’année nous aide à mieux faire connaître l’UNSA La syndicalisation, l’exigence d’être à la hauteur des intérêts des salariés, les dispositifs de lois, les réglementations ou déréglementations nous imposent une formation syndicale sur mesure et décentralisée à la demande de tous nos militants. C’est une de nos priorités. Les responsables départementaux, au nom de notre organisation, siègent dans des instances paritaires, régionales et départementales : TASS, TCI, Conseil des prud’hommes, Conseillers du salarié, CODERPA (défense des retraités), sont mobilisés pour l’emploi à Paris en lien avec la Mairie de Paris et la Direction départementale du travail (UT 75 de la DIRECCTE), ou encore dans une commission mise en place par le préfet concernant les violences sexistes ou sexuelles faites aux femmes dans le monde du travail.

 

Mais :

Nous ne sommes pas assez nombreux pour accomplir toutes ces missions qui n’ont pour intérêt que de représenter et de défendre tous les salariés parisiens. La tâche n’est pas mince quand on sait que le territoire parisien est essentiellement composé de PME, car Paris c’est : plus de 325.000 Entreprises, 1.757.000 salariés, plus de 135.000 chômeurs, sachant que le chômage repart à la hausse depuis 2009. La crise financière et ses conséquences notamment sur l’emploi nous confèrent une grande responsabilité. Certaines entreprises sont réellement en difficulté, mais d’autres profitent de la crise pour licencier de manière malpropre des salariés qui ont pourtant une grande ancienneté. Nous sommes tous les jours sollicité par des salariés en détresse. Nous leur expliquons que certes, nous allons les aider dans leur défense, mais qu’il convient pour eux de découvrir le role du syndicat, la nécessité de développer des solidarités et de construire une société plus juste. C’est l’affaire de tous. C’est en lien avec Le secrétariat national de l’UNSA Nationale, l’Union régionale et toutes les structures professionnelles que nous vous proposons d’agir avec notre organisation.

 

Alors :

La syndicalisation, n’est pas suffisamment développée dans notre pays. Vous qui avez pris le temps de visiter notre site, lire les quelques éléments et chiffres parisiens d’illustration de notre tâche et travail quotidien, n’attendez pas d’être convoqué pour un entretien préalable de licenciement ou dans le besoin pour contacter notre organisation.

 

Agissez, mêlez-vous de ce qui vous regarde… Contactez-nous !